/medias/image/6548812385b87eb07cd5df.png
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Alain LANDEC (IFAG Paris 1972) carbure à la passion

Parcours gagnants - LM

-

03/07/2019




Après douze années passé à la Présidence de Précisium (Groupement de Distributeurs en Pièces détachées Automobile et Réseaux de garages et de carrosseries), Alain LANDEC vient d’être réélu pour la 3ème fois à la Présidence de la Fédération de la distribution automobile (FEDA) regroupant les grossistes et distributeurs de pièces de rechange. L’enjeu pour ce diplômé de l’IFAG Paris 1972, passionné de rugby, consistera à poursuivre la réforme de cette institution qui représente la filière aval de l’automobile avec 1 300 entreprises de distribution, 2 600 points de vente, 800 ateliers spécialisés, 8000 réparateurs affiliés.




1 –  La FEDA défend à la fois les intérêts de ses adhérents (filière indépendante composée de distributeurs en pièces auto et PL, en  peintures  auxquels sont associés des Réseaux de garages et carrosseries) et ceux des consommateurs, comment concilier cette double exigence ?

Notre combat consiste à mettre en avant la libre concurrence pour que les professionnels que nous représentons (Distributeurs indépendants appartenant ou non à des groupements d’achat : Autodistribution, Alliance Automotive Groupe auquel appartient Précisium, Autolia….)  puissent avoir accès aux informations des constructeurs comme les plans d'entretiens des véhicules mais aussi les pièces pour réparer 100% du parc automobile. Il faut savoir que la France est le seul pays à permettre aux constructeurs d’avoir un quasi monopole sur les pièces de carrosserie. 

En faveur des consommateurs, nous avons fait en sorte que le délai de protection des pièces captives* de carrosserie soient baissé à 10 ans. Avant l'intervention de la FEDA, la durée de protection était de 25 ans !

* Les pièces captives sont produites par les constructeurs ou leurs équipementiers (pour la première monte) et par les équipementiers indépendants pour le marché de la réparation. Leur commercialisation est limitée, en France, pour des raisons de propriété intellectuelle ou de sécurité des véhicules. 


2 - En quoi la FEDA peut-elle aider ses adhérents à prendre le virage du Développement Durable dans un secteur très polluant ? 

Nous sommes, avec nos distributeurs et nos réparateurs, les derniers maillons de la chaîne de la filière automobile. Notre rôle, en la matière, est de favoriser notamment la récupération de toutes les produits polluants (huile, pneus, batteries…) par nos garages et carrosseries et de permettre la mise en mouvement d’une économie circulaire propre à notre métier par la récupération des pièces usagées et leur réinsertion dans le circuit de la réparation.





Portrait Intime








180 vues Visites

J'aime

  • feda
  • IFAG Paris
  • Automobile
  • Constructeurs automobiles
Retours aux actualités

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Actualités des groupes

Vivre et travailler en Australie avec Anh-Alexis NGUYEN (IFAG Paris 2018)

User profile picture

Nelly RAVILLARD

07 octobre

Parcours gagnants - LM

Olivier AUBERT (IFAG Paris 2014) allie créativité et technicité chez Mercedes-Benz

User profile picture

Nelly RAVILLARD

31 juillet

Parcours gagnants - LM

Julien GUSTAVE (IFAG Paris 2010) créateur de la boutique du lubrifiant

User profile picture

Nelly RAVILLARD

22 juillet