/medias/image/6548812385b87eb07cd5df.png
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Jean-François SIMZAK - Fondateur et Président de LAB617

Paroles d'entrepreneurs - LM

-

02/10/2014

 
Jean-François
SIMZAK

 
FONDATEUR & PRESIDENT DIRECTEUR GENERAL DE LAB617 (Prêt-à-porter de luxe)

Jean-François, 52 ans, issu de l'IFAG Paris 1988, est avant tout un financier qui a décidé d'investir dans un secteur à la rentabilité exceptionnelle. Son ambition : contruire un groupe de luxe en à peine 10 ans. 
 
Quel est ton parcours professionnel en quelques mots?

Après mon Deug d’économie, je deviens trader au Crédit Lyonnais, pendant 2 ans alors que j’étudiais à l’IFAG. Mon diplôme en poche, j’intègre Indosuez pour créer une filiale dédiée au conseil et à la négociation sur les marchés à terme d'instruments financiers (Matif). J’y mène également le développement international à Londres, Chicago et New York.

Quatre ans plus tard, je suis chassé par Tradition Londres, pour faire du trading et du conseil en investissement sur les marchés à terme obligataire et crédits. 
Je  travaille ensuite entre Paris, Londres et la Suisse pour venir m’installer en 1998 à Lausanne afin de créer un spin off. A 40 ans, je décide de ralentir ma carrière pour faire du caritatif (administrateur de l'Ensemble Baroque du Léman) et étudier l’histoire à l’Université de Neufchâtel.
En 2004, Tradition Lausanne me propose de manager les ventes d'une structure commercialisant de nouveaux produits financiers dédiés aux investisseurs institutionnels (ticket d’entrée de 50 M€ minimum). Mon patron successfull est chassé par les américains pour diriger la filiale européenne de Cantor Fitzgerald-BGC. Je le rejoins dans cette aventure pendant 7 ans en travaillant depuis la Suisse. 

En 2011, je crée CID Europe. Lors d’une étude de marché pour un de mes clients qui voulait monter une société dans la mode, j'apprécie la rentabilité du secteur. Je décide de saisir cette opportunité et d'investir une partie de mon patrimoine. Je prends des parts, dépose les statuts, embauche 12 personnes, finance une 1ère collection.
Depuis janvier 2013, Lab617 est officiellement lancée comme
maison et laboratoire de mode. Mon objectif : fonder un groupe de luxe dans les 10 ans.

   J'ai été au service de la finance pendant des années et aujourd'hui, je veux mettre la fnance au service de ma société”    
Pourquoi avoir créé dans le luxe ?

 

J'ai toujours regardé le monde du luxe comme un investissement potentiel permettant de bien valoriser ses avoirs. Lorsque j'étais à mon compte, j'ai fait une étude de faisabilité sur ce marché porteur (11 à 14% par an depuis 10 ans)

La surprise fut d'y découvrir un monde de passionnés ayant une forte expertise mais aussi un réel besoin de gestion financière car l'actvité nécessite de gros investissements. Pour vous donner une idée, nous devons sortir 4 collections par an sachant qu'un défilé coûte environ 1M€ et représente 150 modèles, 600 à 800 dessins...

Aussi, j'apporte mon expertise financière et une réelle rigueur qui nous permet, après 18 mois d'existence de valoriser par quatre les 600K€ mis au départ !

 

LAB617
Maison et laboratoire de mode

 
  Contact
         
  Quelques chiffres
  • Création en janvier 2013 
  • 18 mois de travail préparatoire
  •  12 collborateurs
  • Levée de fonds : 800K€ en 2014
  • CA prévisionnel en 2015 : 1,1M€ 
 
 

Adresse postale
7 Boulevard de la Madeleine
75001 Paris


Jean-François SIMZAK
06 10 68 96 36
jfsimzak@lab617.com 
 
 
 
 
  
Vidéo Lab617

 

 

 
Quels sont les challenges de ton secteur demain et comment les appréhendes-tu ?
 
 
 
 
Le luxe consiste à vendre des choses exceptionnelles et à créer de la rareté. Demain, cette logique perdurera et se développera.

Selon moi, le marché du luxe va évoluer autour de trois nouvelles tendances :
  • la création de défilés privés pour la clientèle
  • le développement des ventes dans des boutiques multimarques à l'international. Une stratégie que nous avons adoptée pour faire connaître notre marque. LAB.617 est déjà présente dans 4 magasins multimarques luxueux à Beyrouth (Aïsthi), Monaco (Adonis), Biarritz (Duchatel), Montréal (Cahier d'exercices).
  • La dépersonnalisation des marques de luxe au profit de pépinière de talents.  
  
J'AIME J'AIME PAS
 
  • L'harmonie  
  • La musique baroque
  • Le beau
 
  • Les conflits
  • La contrainte
  • Le bruit
 
Zoom presse Lab617 
 



 
CELINE DION 
C
élèbre chanteuse

 
JAMES GOLDSTEIN
M
ultimillionnaire californien
Figure de mode

 
Soutient et encourage
LAB.617
BARBARA MARTELLO
Styliste free-lance
Vogue Espagne

 
Aime LAB.617
et le porte
              
 
 
 

826 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Paroles d'entrepreneurs - LM

JB SERIZIAT et R.BLOURDE - Fondateurs de SCIADO - Jouer n'est pas tromper !

User profile picture

Nelly RAVILLARD

05 juin

2

Paroles d'entrepreneurs - LM

SOLESSA - Projet de B. et O. Mahé (IFAG Nîmes 2008) contre la pollution plastique des Océans

User profile picture

Nelly RAVILLARD

27 mars

Paroles d'entrepreneurs - LM

Olivier BOUCHET (IFAG Paris 1994) - Repreneur de CULAUD (Solution en Bois)

User profile picture

Nelly RAVILLARD

01 février