Accès membre

/medias/image/6548812385b87eb07cd5df.png

Thomas GIROUD (IFAG Lyon 2010) - Un manager animé par le dialogue et le sens de son action

  • 29 nov. 2018
  • -
  • Catégorie : Parcours gagnants - LM
  • -
  • Auteur : Nelly RAVILLARD
  • -
  • Vu : 370 fois

 
"Lidl est une enseigne qui se donne les moyens d'évoluer" . Tel est le point de vue de Thomas GIROUD, chef de secteur de 31 ans qui manage plus de 100 personnes et qui, en 2015, a choisi de rejoindre cette enseigne de distribution représentant 5,5% de part de marché (7e place) avec 1500 magasins et 33000 collaborateurs. Mais, Thomas apprécie surtout les challenges qui lui sont proposés et le top management allemand très accessible qui n'hésite pas à se remettre en question en déployant de nombreux indicateurs sociaux et en rajeunissant ses équipes.  


Comment t'es-tu préparé, très jeune, à manager une équipe importante?   
Manager requiert d'énormes qualités liées au savoir-être, à la manière dont on gère les relations interpersonnelles. Selon moi, l'apprentissage ne se fait pas à l'école mais bien plus par mimétisme, en côtoyant des managers respectés parce qu'ils savent atteindre leurs objectifs tout en faisant évoluer leur équipe. J'ai eu la chance d'avoir des boss inspirants qui m'ont montré le chemin.

Y-a-t-il des particularités à manager dans la grande distribution ?
Très certainement car il existe un turn-over important pour les postes moins qualifiés. Lidl a mis en place, depuis peu, des indicateurs sociaux (Taux de turn-over à moins d'un an, taux d'absentéisme, d'accidents du travail, de réalisation de parcours, de formation...) qui vont aider les manager à mieux piloter humainement leurs équipes. 

J'ajouterai à cela que le rôle du manager est de donner du sens. Pourquoi ? Tout simplement parce que les concepts des marques évoluent très vite; si on n'explique pas aux collaborateurs la vision de l'enseigne, pourquoi le travail de chacun est important, personne n'a ou  n'aura envie de rester et c'est compréhensible !

Quand tu as des doutes ou des questions de management, comment trouves-tu des solutions ? 

Je prends souvent des conseils chez mes anciens collègues qui ont des fonctions similaires dans des grands groupes. Dans certains cas, il m’arrive aussi d’exposer directement la problématique à mes collaborateurs en leur demandant leur avis sur la manière dont ils géreraient cette situation en particulier. La démarche participative permet d’instaurer un débat au sein de l’équipe et, au-delà, de valoriser les individus, pour aboutir à des solutions nouvelles qui prennent un caractère Indiscutable car définies de manière collégiale.



Portrait Intime


                             

 

 
Auteur :
Nelly RAVILLARD

Staff

Commentaires

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire