Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Carnet de route Australie (3) - Le périple d'un couple d'IFAGuiens

-

Australie

Actualités des groupes

-

17/12/2015

 
 

 
ÉPISODE 3
SOUTH

AUSTRALIA


AMÉLIE DA COSTA & DAVID MERCIER
(IFAG MONTLUÇON 2008)
RACONTENT LEUR VOYAGE
EN AUSTRALIE
 
Adélaïde

 

IFAG Alumni
 
Depuis que nous sommes en Australie, aucun voyageur nous parle d’Adélaide, maintenant nous comprenons pourquoi ! Il n’y a pas grand-chose à voir. Cependant, les seuls points vraiment sympa sont que cette ville est entourée de forêts ; ce qui est vraiment très agréable !
Ah si, il y en a un autre point d’intérêt : le muséum du South Australia. Il est consacré entièrement aux aborigènes et aux peuples du Pacifique. Vraiment très intéressant et enrichissant. Indéniablement, l’homme d’aujourd’hui a vraiment besoin d’apprendre le savoir de ces tribus au lieu de les faire disparaître petit à petit.

Petit clin d’œil à notre chère patrie française avec le club de pétanque d’Adélaïde. Ce club est sponsorisé par Pernod Ricard, incroyable mais vrai.
 
 
Money? Fruit picking?

 

IFAG Alumni
 
Pour voir l’avenir plus sereinement, une session de picking s’imposait. Heureusement, nous étions en pleine saison des pommes. En une journée, après avoir fait du porte à porte aux exploitations, nous avons finalement trouvé un job pour 3 semaines. Nous nous souviendrons toute notre vie de ce camping à Montpleasant. Un terrain vague, à côté d’un stade de Foot, avec une sorte de « cuisine » en taule en plein air, au beau milieu de nulle part, et des habitants accueillants mais un peu particuliers. Mais nous avons fait la connaissance d’un groupe d’Italiens. Inoubliable aussi le soir où dans cette « cuisine » en plein air avec une température avoisinante les 2 degrés, ils nous ont appris à cuisiner des gnocchis.
 
Maintenant parlons du fruit picking, notre 1ère journée reste mémorable. Nous nous sommes sentis très seuls au milieu d’une vingtaine d’indiens, ne parlant quasiment pas anglais, ou alors avec un accent très prononcé. Des bons souvenirs du moment où nous avons essayé d’engager une conversation ! Après avoir ramassé les raisins sous 40 degrés et des pluies battantes, nous voilà à ramasser les pommes avec des 3-4 degrés dès 7h du matin. Malheureusement, nous n’avions pas apporté de gants et bonnets dans nos valises.
 
In the desert
 
 
IFAG Alumni    
Notre 1ère découverte du désert fût en se rendant à Coober Pedy. Cette ville est la capitale mondiale d’une pierre précieuse « l’Opale ». Les particularités de cette ville sont les habitations troglodytiques afin de se protéger des rigueurs du climat (50° en été et terriblement froid en hiver).
 
Après 3 mois à dormir dans notre voiture nous nous sommes offert le luxe de dormir dans une chambre avec un vrai matelas et sous terre. Sensation forte en pensant inconsciemment que le plafond allait s’écrouler sur notre tête.

Impression de la ville : sensation étrange d’être dans un film de science fiction. D’ailleurs, la ville a servi à de nombreux films, car là bas, tout est poussiéreux, vieux, désertique. Attractions uniques : la librairie, les galeries d’art, le muséum, les églises se trouvent sous terre. Nous avons joué les apprentis mineurs à la recherche de la précieuse pierre. Mais le plus beau dans le désert est de s’écarter de la route principale et d’emprunter les pistes ! Notre voiture en mode 4x4 a tenu le coup. Sensation d’être seul au monde, avec absolument rien autour de nous. Inoubliable ! Nous sommes allés sur la lune avec la moon plain, et traverser la plus longue construction du monde (5300kms) ; une barrière pour protéger les villes des dingos.
 
En nous redirigeant vers le sud, nous avons passé la nuit dans un campement sauvage au bord d’un lac salé dans un environnement aride. Un des meilleurs spots depuis notre arrivée en Australie ! 
 
Nullarbor' Plain

 

IFAG Alumni
 
Nous avons emprunté «  la seule route » pour nous rendre dans le Western Australia en traversant la plaine du Nullarbor et c’est 3 000kms pour aller jusqu’à Perth. Pour vous rendre compte, cela représente un Paris-Moscou. En plus, on emprunte une ligne droite de 146kms. Déroutant ! Pendant la traversée, des paysages à perte de vue s’offraient à nous, remplis d’animaux sauvages (kangourous, dingos, chameaux, aigles). Un régal pour les yeux !
 
Chose vraiment bien faite en Australie, les rest Area (air de repos) sont multiples sur la route pour y passer la nuit en campement sauvage. Après une longue journée de route, s’installer en plein milieu de la nature, préparer et allumer un feu de camp sous les étoiles. Ces choses là n’ont pas de prix. De plus, les personnes sont souvent très amicales, et les conversations vite engagées autour du feu.
 
 
Découvre chaque épisode : Épisode 1 
Épisode 2
Épisode 3
Épisode 4
Épisode 5
Épisode 6

471 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Actualités des groupes

Vivre et travailler en Australie avec Anh-Alexis NGUYEN (IFAG Paris 2018)

photo de profil d'un membre

Nelly RAVILLARD

25 octobre

Actualités des groupes

Nouvelle ambassadrice en Belgique - Laure JUAN (IFAG Nîmes 2011)

photo de profil d'un membre

Nelly RAVILLARD

23 mai

Actualités des groupes

Nouvelle ambassadrice à Singapour - Claire ROBY (IFAG Lyon 2013)

photo de profil d'un membre

Nelly RAVILLARD

01 février