/medias/image/6548812385b87eb07cd5df.png
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Pierre-Jean RENAULT (IFAG Montluçon 1993) - Il restructure et booste les laboratoires de niche.

Portraits métiers - LM

-

25/09/2018

 Expert dans le domaine de la santé, Pierre-Jean RENAULT a pris la Direction Générale de Neuraxpharm, leader dans le domaine du traitement des maladies du Système Nerveux Central. Sa nomination en juillet dernier fait suite au succès de la réorganisation opérationnelle qu'il a menée au sein du Groupe Effik de 2014 à 2018. 

 

Comment analyses-tu ton marché et son évolution ?  
Le marché pharmaceutique se polarise avec d’un côté les grands groupes innovants capables de valoriser leurs molécules (Sanofi, Novartis…) et les grands groupes industriels qui font du générique en masse (les "Lidl du médicament"). D'un autre côté, vous avez les « middle » laboratoires, positionnés sur des marchés de niche ou les biotech. Les petits laboratoires seront certainement amenés à disparaître.


Comment réussir la réorganisation opérationnelle d'une entreprise ou d'un Groupe? ?
La conduite du changement nécessite de prendre des décisions à la fois matérielles (système d'information, locaux...) et humaines (formation, recrutement...). La réussite dépend beaucoup de la cadence insufflée à ces transformations. Lorsque j'ai réorganisé Effik (30M€ de CA et 70 collaborateurs), nous avons effectué un plan de formation pour que les hommes de terrain fassent à la fois de la visite de médecins (attitrée aux délégués médicaux) et de la vente en pharmacie (attitrée aux Délégués pharmaceutiques) et deviennent des Attachés à la Promotion du Médicament (APM); nous avons redécoupé les secteurs, recruter des délégués médicaux, lancer 8 nouveaux produits... Il a fallu 3 à 4 ans pour redresser le CA et les marges.


Et demain, quelles compétences et soft skills devront avoir les jeunes diplômés pour travailler dans ton secteur d'activité ?
Les PME du secteur médical cherchent la polyvalence d'un IFAGuien. L'univers étant très normé, il faut avoir une capacité à s'engager et à prendre des risques. Dans les grands groupes, l'IFAGuien devra accepter de prendre des chemins de traverse car les médecins et pharmaciens ont clairement le leadership mais n'aiment pas s'aventurer dans des challenges non médicaux. Pour ma part, j'ai saisi ces occasions et développé les premiers programmes de e.learning pour les visiteurs médicaux en 1996, piloté la fusion des systèmes d'informatiques terrain lors de la création de GSK en 2000, accompagné de multiples réorganisations de réseaux durant les années 2000 avant de prendre des responsabilités marketing notamment en contribuant à développer les plans de lancement des nouveaux produits du pipeline respiratoire de GSK encore commercialisés. 

Aujourd'hui, les IFAGuiens peuvent se positionner sur la réalisation d'études de marché pour les laboratoires pharmaceutiques.



Portrait Intime


                             

 

 

 

 

 E

531 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Portraits métiers - LM

NEWREST, réserve son Graduate Program aux diplômés intéressés par l'international

User profile picture

Nelly RAVILLARD

03 juin

Portraits métiers - LM

Georges DESVIGNE (IFAG Lyon 1990) - Quand performance commerciale rime avec neurosciences !

User profile picture

Nelly RAVILLARD

23 mai

Portraits métiers - LM

ELISE - L'éco-responsabilité au centre des métiers de C.BOUILLET (Lyon 2013) et G.ANGONIN (Lyon 2012)

User profile picture

Nelly RAVILLARD

27 mars

ifag-alumni.com